Moulin à noix de Stosswihr 
40 grand'rue à Stosswihr (Haut Rhin)   
Voir une carte de la région en plein écran
 

Actualité : Réparation de la presse n°2. Cette presse datant de 1920 a commencé à donner des signes de faiblesse lors de la saison 2017. Le joint de son vérin hydraulique fuyait, ce qui ralentissait le cycle de fonctionnement et obligeait à sans cesse remettre de l'eau dans le circuit de la pompe. En 2019, la situation s'est aggravée, le piston ne montait plus, il a fallu renoncer à s'en servir et ne fonctionner que sur la presse n°1 qui par chance, continuait à être bien vaillante et à supporter sans fuir les 200 bars que lui fournit la pompe. Mais il aurait été périlleux de se lancer dans une saison 2020 sans disposer de la sécurité que procurent deux presses opérationnelles. On a donc extrait le vérin (qui pèse 80 kg), extirpé de la gorge du cylindre le joint partiellement déchiré (cuir conformé en U), et sollicité l'entreprise spécialisée JANIQUE pour la fabrication d'un joint neuf. Et voilà qu'il est arrivé ! On a pris soin de tout bien nettoyer, et avec les encouragements chaleureux d'Isabelle (par téléphone) de chez Janique, on s'est bagarré pour faire entrer ce joint tout neuf dans la gorge du cylindre. Non sans mal, on y est arrivé, on a remis le piston en place (il a fallu un cric hydraulique pour le faire entrer doucement dans son joint tout neuf. On l'a alors coiffé de son bac de pressage (120 kg), on a ouvert les écluses, la roue à aubes s'est mise à tourner, on a embrayé la pompe hydraulique et... le piston s'est mis à monter, lentement, sans fuite ! On lui a fait écraser une planche de douglas pour qu'il témoigne de sa vigueur retrouvée \o/

  
Mouliner ! Pourquoi
?
   


Ce moulin est conçu pour être mu par la force de l'eau de la "Petite Fecht".
Le dispositif actuel, reconstruit par Jean Jedelé, date de 1921. Il a été ensuite soigné et aimé par de valeureux mouliniers, notamment André Spenlé, c'est pourquoi il est aujourd'hui encore parfaitement fonctionnel, sans recourir à la moindre technologie opaque. Il constitue de ce fait un témoin précieux de l'ingéniosité des anciens et de leur belle et respectueuse connivence avec les éléments et les matériaux.
À ce titre, le moulin en fonctionnement vaut la peine d'être montré aux enfants. Ils y rencontreront de façon manifeste et vivante la force noble de l'hydraulique douce ainsi que l'intelligence saisissante et frugale des "machines simples" qui donnent confiance en la possibilité de réaliser par soi-même et de prendre la nature en charge, en douceur, en toute autonomie locale.

Pour visiter l'installation, prendre contact
par courriel
Archives, liens et documents

- Présentation du moulin
Localisation satellite sur Open street map
- Carte de la région
- Vidéo d'une interview de feu André Spenlé, tournée dans la  salle-même du moulin (démonstration à partir de 3'45)
- Des moulins à noix, en veux-tu, en voilà !
  (ça rime ;-)
- Des photos de moulins frères
- Fiche du moulin sur le site web de la FDMF
- Fiche historique sur Actuacity
- Ode à la Machine, la vraie !
   (par Fabrice Hadjaj)

Page garantie sans mouchards, véroles ni cookies tiers, produite frugalement et joyeusement à partir d'outils informatiques libres <;-) - version au 09/11/2019